Après l’apparition des banques en ligne, voici maintenant la mise en place des néo-banques, en France. Elles permettent une expérience simplifiée des divers services et produits bancaires. Cet article vous permettra de comprendre ce qu’est une néo-banque et exposera les néo-banques les plus populaires en France.

Qu’est-ce qu’une néo-banque ?

C’est un établissement de paiement en ligne qui permet de réaliser un ensemble d'opérations bancaires uniquement en utilisant une application mobile. Leur réussite est principalement due au fait qu’elle peut réunir diverses technologies, dans le but de proposer des services dans plusieurs domaines, et à des tarifs peu élevés. Nous pouvons notamment citer :

  • UX ;
  • ergonomie ;
  • application fluide ;
  • paiement ;
  • outils de gestion.

Il faut savoir que depuis 2019, plus de 3,5 millions de comptes actifs sont gérés par des néo-banques, en France et ce chiffre regroupe les particuliers, ainsi que les professionnels. En plus des tarifs très attractifs, surtout pour les personnes qui voyagent beaucoup, la création d’un compte dans une néo-banque ne nécessite pas :

  • de dépôt lors de l’ouverture du compte ;
  • de justificatif de revenu.

Cependant, il faut savoir que ce type d’établissement ne permet aucun découvert. 

Les banques en ligne et les néo-banques

En France, les différences qui existent entre une banque en ligne et une néo-banque, sont :

Le type de l’établissement 

En effet, lorsqu’on parle d’une banque en ligne, on désigne généralement une filiale d’une banque physique, qui est dotée de :

  • services client de qualité ;
  • une structure technique.

Tandis qu’une néo-banque n’est qu’un établissement de paiement.

Le support d’ouverture

Les banques en ligne sont utilisées uniquement via des sites internet, que vous pourrez ouvrir sur ordinateur. Tandis que les néo-banques sont créées pour faciliter certaines opérations et donc, le support de connexion est l’application mobile. Il faut savoir aussi que le délai de souscription dans une néo-banque est plus court que celui d’une banque en ligne.

Les néo-banques françaises

On dénombre principalement quatre néo-banques en France :

La néo-banque Nickel

Cette néo-banque n'est plus indépendante. En effet, depuis quelque temps, Nickel a été racheté par BNP Paribas. La vitesse moyenne de souscription est d’environ 5 min. Elle se fait au niveau de l’ensemble des buralistes partenaire, ou en ligne. Cependant, il faudra se diriger vers un point de vente pour pouvoir récupérer Le RIB, ainsi que la carte. Pour les frais, la création d’un compte nickel est de 20 euros par an.

La néo-banque N26

Une application mobile très simple, qui propose une carte bancaire gratuite sans conditions de revenus, ni conditions de dépôt. Ni aucune commission lors de la réalisation de paiement en dehors de la France. 

La néo-banque Revolut

C’est une néo-banque créée en Angleterre, mais qui a fait fureur en France. Notamment, grâce à des frais assez bas pour les paiements en devises étrangères. En plus de cela, elle permet de gérer les cryptomonnaies.

La néo-banque Orange bank

Elle se démarque assez des autres néo-banques, grâce au réseau d’agence Orange. Vous pourrez à travers elle, consulter l’ensemble de vos dépenses, à tout moment. En plus de cela, un assistant virtuel est mis à la disposition des souscripteurs, pour répondre à leur question.

Ajouter un commentaire