Afin de marchander des produits financiers, vendeurs et acheteurs ont besoin d’un lieu, qu’il soit virtuel ou physique, pour financer l’économie. Ou encore pour permettre le placement d’épargne à divers investisseurs. C'est dans ce but-là que sont créés les marchés financiers. Cet article vous dit tout sur leur rôle. Ainsi que des divers types de marchés financiers qui existent. 

Les marchés financiers

Il faut savoir que les collectivités publiques, les entreprises ainsi que l’État apportent leur financement grâce à l’émission de titres de créance (obligations, actions, etc.). Ces derniers sont émis sur un marché “primaire”, et il se produit généralement lors de :

  • l’augmentation de capital ;
  • l’introduction en bourse ;
  • l’émission d’obligations.

Une fois ce stade passé, ces derniers sont transférés vers un marché “secondaire”, pour être négociés par des vendeurs et des acheteurs. De ce fait, les marchés financiers sont des supports qui regroupent des actifs. Ces derniers sont ensuite négociés et échangés entre vendeurs et acheteurs. On qualifie de marché financier tout lieu regroupant des actifs, qui peut être physique ou virtuel, et qui permet de réaliser des transactions d’actifs financiers, selon le cours actuel de la bourse. 

Les types de marchés financiers

Quatre principaux marchés financiers sont comptabilisés :

Le marché boursier 

Dans ce type de marché, ce sont les actions de sociétés cotées en bourse qui sont disponibles. De ce fait, les multiples investisseurs peuvent soit les vendre ou les acheter. Il est généralement considéré comme étant un marché secondaire, mais parfois, le marché boursier peut être perçu comme étant un marché primaire. Cela se produit uniquement durant la première phase de l’introduction en bourse de l’entreprise. Les investisseurs peuvent, de ce fait, les acheter directement auprès de cette dernière, car une fois cette étape franchie, les négociations se feront uniquement au niveau du marché secondaire, par des transactions de gré à gré, ou par des places boursières. 

Le marché gré à gré

Les négociations et les échanges sont réalisés uniquement entre deux parties. De ce fait, ce marché n’est pas régi par une place boursière. Ce qui fait donc du gré à gré, un marché de type secondaire. Il faut savoir que l’absence de place boursière est principalement due au fait que les actions proposées ne sont pas cotées. Nous pouvons noter :

  • les obligations ;
  • les paires forex ;
  • les propriétés.

Le marché monétaire

Ce marché financier regroupe l'ensemble des actifs liquides, issues des titres de prêt et d’emprunt, disposant d’une échéance ne dépassant pas les une année. Généralement, les instruments du marché monétaire sont :

  • des papiers commerciaux ;
  • des acceptations bancaires ;
  • des factures.

Les marchés dérivés

C’est un marché proposant uniquement des produits dérivés. Ces derniers sont soumis à des spéculations, de la part des acteurs composant ce marché. De ce fait, ces derniers n’ont aucun actif physique. Cependant, chacun d’eux détient le contrat d’un produit quelconque. Sa valeur est indiquée suivant le mouvement des prix de l’actif concerné. Parmi les principaux titres négociés, on retrouve :

  • les contrats pour la différence ;
  • les contrats futurs ;
  • les options ;
  • les contrats forwards.
Ajouter un commentaire