Dans les maisons ayant une médiocre ou une mauvaise isolation, les murs constituent jusqu’à 25 % de la chaleur perdue. Par conséquent, en évitant les changements de température, l’isolation des murs est une méthode très utile de favoriser les économies d’énergie et d’améliorer le confort thermique de la maison. Ainsi, isoler le mur de l’intérieur est une phase essentielle dans tout projet de rénovation qui a pour but d’améliorer son confort intérieur sur le long terme (plus permanent). Cela peut également vous donner la chance de réorganiser ou simplement d’enjoliver le style de votre habitat.

Comment poser une isolation intérieure ? Par quoi commencer ?

La première étape consiste à analyser l’état d’isolation de votre toiture, car la perte de chaleur du toit est plus importante que la perte de chaleur des murs, donc l’isolation des toits sera prioritaire dans ce cas. Si votre toiture est bien isolée, les murs isolés vous offriront un meilleur confort thermique car la température des murs intérieurs diminuera.isolation intérieure

Comment poser isolation intérieure ? Les différente techniques

Il existe de nombreuses façons d’isoler vos murs de l’intérieur :

  • Application directe ;
  • Sous forme de structure ;
  • Pulvérisée ou insérée dans une double paroi.

Ces différentes technologies n’auront pas le même impact, surtout dans les zones résidentielles :

Utilisation directe de planches ou de blocs : ce sont des composites de panneaux rigides ou semi-rigides qui peuvent être simplement fixés au mur intérieur en utilisant de la glu ou de bondes. L’avantage de cette méthode est qu’elle ne limite pas trop l’espace, car les panneaux sont très performants en termes de dissipation thermique.

Isolation par projection : si votre mur n’est pas parfaitement plat, le choix idéal est de pulvériser le matériau isolant directement sur la paroi intérieure. Les matériaux d’isolation par pulvérisation les plus utilisés sont le polyuréthane et la ouate. L’épaisseur de ces produits est très fine, donc le rendement thermique n’est pas élevé.isoler vos murs de l'intérieur

Dans une structure : cette méthode est faisable si le mur ne résiste pas au poids de la couche isolante ou présente des défauts majeurs. Le cadre permet d’installer plusieurs types de matériaux : panneaux semi-flexibles, rouleaux…. L’isolant est soit de la laine minérale ou de la laine bio sourcée, telle que du coton cellulosique ou du coton de chanvre. La couche isolante est insérée dans le cadre. Ensuite, couvrez-le d’une couche étanche à l’humidité, puis fixez le panneau intérieur sur les lattes. C’est la méthode la plus appropriée pour isoler les murs de l’intérieur, car il existe un large choix de matériaux isolants, qui peuvent s’adapter aux supports endommagés.

Contre-cloisons : cette technique moins fréquente que compense les principaux défauts de vos murs intérieurs. Son avantage est l’insertion de l’inertie dans la maison et d’optimiser le confort d’été. Cependant, des travaux supplémentaires sont nécessaires et l’espace sera considérablement réduit.

Ajouter un commentaire